Qu’est-ce que l’homéopathie?

L’homéopathie: la méthode et ses principes

PRINCIPE DE SIMILITUDE

C’est une méthode de traitement des personnes malades basée sur la similitude entre l’état malade et le remède homéopathique.

Par exemple, un malade qui présente une fièvre aura besoin d’un remède homéopathique qui possède les mêmes caractéristiques particulières de sa fièvre.

PRINCIPE DE LA PATHOGÉNÉSIE

Le remède aura par ailleur été expérimenté sur des êtres humains en bonne santé pour déterminer avec précision les symptômes qu’il pourra guérir.

PRINCIPE D'INDIVIDUALISATION

Selon cette méthode, il faut que cette similitude soit la plus parfaite possible avec les symptômes les plus originaux du patient.

Dans l’exemple précédent, l’homéopathe cherchera les signes qui sont particuliers à cette fièvre: aggravation vers 17h, transpiration froide du visage, désir d’un ventilateur près de son lit, soif d’eau glacée, etc…

PRINCIPE DE CAUSALITÉ

Selon cette méthode, il est important de déterminer la cause de l’état malade et que le remède choisi corresponde à cette cause.

Dans l’exemple précédent, il sera important de savoir si les symptômes de fièvre apparaissent suite d’un vent froid sec, d’un bain en piscine, d’une insolation, ou d’une grande peur. Le remède sera différent dans chaque cas.

PRINCIPE DE GLOBALITÉ OU TOTALITÉ

Selon cette méthode, il est essentiel de tenir compte de la totalité des symptômes caractéristiques du malade pour choisir le remède.

Dans l’exemple présenté, il faut que le remède choisi corresponde au plus grand nombre de symptômes particuliers sélectionnés.

PRINCIPE DE L'INFINITÉSIMALITÉ

Selon cette méthode, il convient de diluer les remèdes afin d’éliminer les effets secondaires et de tonifier leur effet curatif par le processus de dynamisation.

Contactez-nous

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions. Contactez-nous!

En cours d’envoi

© 2017 SPHQ - Syndicat Professionnel des Homéopathes du Québec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?