Qu’est-ce que l’homéopathie?

L’homéopathie: la méthode et ses principes

SAMUEL HAHNEMANN, UN MÉDECIN INSATISFAIT

Samuel Hahnemann (1755-1843), médecin allemand, ne supporte plus son impuissance face à la souffrance des malades.

Suite à une expérimentation, il découvre le principe de l’homéopathie. Il savait déjà que l’écorce de quinquina, cinchona officinalis, était utilisée pour traiter ce qu’on appelait la fièvre intermittente (la malaria). Il en prit alors pendant quelques jours des doses substantielles et en décrivit les effets.
« Mes pieds et le bout de mes doigts sont devenus froids, je me sentais épuisé et
j’avais sommeil, puis mon cœur s’est mis à palpiter, mon pouls est devenu
rapide et faible, je souffrais d’une angoisse intolérable, tous mes membres
étaient prostrés et fébriles, et vinrent ensuite les élancements dans la tête, le
rouge aux joues, la soif, bref, tous les symptômes de la fièvre intermittente. »

Hahnemann émit l’hypothèse qu’une substance, capable de produire certains effets quand elle est absorbée par un sujet sain, peut guérir une maladie qui présente les
symptômes semblables.

PRINCIPE DE SIMILITUDE

L’homéopathie, d’où vient ce mot? Du grec, homoion (semblable) et   (souffrance). Un exemple permet de mieux comprendre le principe de similitude à la base de la pratique de l’homéopathie. Coffea, remède homéopathique issu de grains de café, peut soigner les palpitations, la nervosité et les insomnies, similaires à celles du buveur de café.

« Que les semblables guérissent les semblables! »
Voilà la devise de l’l’homéopathie : Similia similibus curentur!

L’information demeure un maître mot dans notre monde moderne. Depuis plus de deux cents ans, l’homéopathie a emprunté cette voie : guérir par l’information. Cette thérapeutique consiste à déterminer le remède qui convient le mieux à un patient donné, compte tenu de l’information décodée de ses symptômes.

PRINCIPE DE L'INDIVIDUALISATION

Chaque personne est unique, le terrain d’un individu se compose de plusieurs éléments : patrimoine familial, histoire médicale, conditions de vie, environnement matériel et psychique. Hahnemann s’est intéressé à la prédisposition des individus à développer telle ou telle maladie, à leurs fragilités et à leur sensibilité particulière. Il précisait ainsi la notion de maladie chronique… c’est-à dire la façon dont les maladies se succèdent chez une même personne…

Imaginons que le patient est un coffre-fort, le médicament en sera la clé et la
consultation homéopathique permettra de trouver la bonne combinaison. »

PRINCIPE DE L'INFINITÉSIMALITÉ

Pour minimiser le danger de ses expériences et surtout pour ne pas nuire , Hahnemann fut amené au procédé de dilution graduelle de toute substance appelée à devenir un remède, chacune de ces dilutions étant renforcée ensuite par des secousses (la succussion); voilà pourquoi on désigne le remède homéopathique comme « une dynamisation ». Aujourd’hui, dans le langage populaire, l’expression « à dose homéopathique » est employée pour signifier « presque rien »… Presque! Dans son exercice, l’homéopathie travaille dans un univers de l’infiniment petit, au-delà même de la molécule.

LE POUVOIR DE GUÉRISON DE LA NATURE

Chacun porte en soi son propre potentiel de guérison appelée la force vitale. La thérapeutique homéopathique a pour objectif d’équilibrer cette force vitale et d’aviver le pouvoir du corps à se guérir lui-même en visant la cause du mal afin de rétablir la santé. Dans la Grèce antique, Hippocrate disait des symptômes qu’ils exprimaient la force curative de la nature… Il insistait pour que le traitement aide la nature plutôt que de la contrecarrer… Il fallait alors prescrire un remède en considérant que les symptômes sont l’expression de la force de guérison : Vis Medicatrix Naturae, le Pouvoir de Guérison de la Nature.

HAHNEMANN, Samuel, Organon ou l’art de guérir. Éditions Similia, 1986

Contactez-nous

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions. Contactez-nous!

En cours d’envoi

© 2017 SPHQ - Syndicat Professionnel des Homéopathes du Québec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?