Pourquoi consulter un homéopathe?

Pour trouver un homéopathe cliquez ici.

La maladie aiguë

Une maladie aiguë est une maladie souvent d’origine virale, bactérienne, contagieuse, accidentelle, traumatique, due à l’exposition à des facteurs climatiques ou chimiques, à la dentition, la ménopause, la grossesse, etc. qui ne se reproduit pas spontanément, et qui normalement se résout par elle-même éventuellement, ou par un traitement adapté.

La consultation homéopathique aura pour but de déterminer d’abord la cause la plus probable de l’état malade. Ces causes peuvent être de nature physique (coup de froid, chute, piqûre, soleil, effort excessif, hémorragie, nourriture…) ou/et de nature psychique (contrariété, chagrin, colère, peurs, faillite, abus…).

Une fois la cause déterminée, votre homéopathe vous demandera de décrire le plus précisément possible votre état malade, avec tout ce qui peut aggraver ou améliorer cet état. Il cherchera aussi à déterminer ce qui a le plus changé depuis votre maladie dans votre état général (appétit, soif, température du corps, sudation, sommeil…), votre comportement, votre sentiment intérieur, afin de comprendre comment la maladie modifie votre façon d’être.

Avec ces informations il sera à même de déterminer le remède ou les remèdes les plus semblables à votre état et vous recommandera de les prendre selon un dosage et une fréquence adaptée à votre état.

Ces maladies apparaissent rapidement, ont souvent une cause immédiate identifiable (coup de froid, aliments, émotion…), ne sont pas habituelles chez la personne qui consulte, par exemple:

  • rhumes
  • gastros et diarrhées
  • maux de têtes
  • indispositions diverses
  • etc.

Elles peuvent traîner ou s’aggraver beaucoup si elles sont de nature épidémique et grave ou si elles résultent de traumas graves. En voici quelques exemples:

  • accidents
  • commotions
  • brûlures
  • piqûres
  • morsures
  • insolation
  • rougeole
  • chocs émotifs
  • etc.

Surtout si la personne a une santé fragile, ou si cette maladie ou trauma est sévère, il est nécessaire de traiter rapidement ces maladies afin qu’elles ne dégénèrent pas ou ne deviennent pas chroniques. L’efficacité du traitement homéopathique sera d’autant plus spectaculaire que le malade sera traité tôt, et que ses symptômes caractéristiques seront accessibles. Si l’état de la personne nécessite des soins d’urgence, il faut immédiatement faire hospitaliser la personne.

Toutes ces maladies sont habituellement guérissables dans un temps assez court si les symptômes caractéristiques de la personne malade sont perceptibles. Les consultations ne sont pas longues habituellement ( 15 à 60 minutes selon la complexité)

enfant malade

La maladie chronique

Une maladie chronique est une maladie qui se répète constamment de la même manière ou qui se continue sans arrêt, et qui ne se résout pas par elle-même ou par le traitement aigu (antibiotique, corticoïde, anti-inflammatoire, analgésique…).

La consultation homéopathique en chronique est beaucoup plus longue car votre homéopathe va devoir tenir compte de toutes les maladies que vous avez eues, de leurs causes probables, et obtenir une description détaillée de tous vos maux chroniques actuels et de la façon dont ils modifient votre manière d’être.

Il accordera aussi beaucoup d’importance à votre condition psychologique dont les éléments aideront à trouver un remède ou des remèdes qui soulageront vos maux physiques, mais amélioreront aussi votre état psychologique et moral, votre dynamisme et votre perception des choses.

Votre homéopathe vous recommandera un ou des remèdes à prendre en une ou plusieurs fois et selon un dosage approprié à votre état.

Ces maladies apparaissent souvent progressivement ou par épisodes répétitifs très semblables les uns aux autres, peuvent connaître de longues périodes de rémission (disparition apparente), mais réapparaissent éventuellement et ne guérissent pas toutes seules. Elles peuvent évoluer et prendre des formes progressivement différentes, ou peuvent se répéter de la même manière indéfiniment, parfois sans gravité très grandes (allergies saisonnières, otites répétitives, eczéma, migraines, cystites, troubles des menstruation et de la fertilité, insomnies, anxiété, phobies…) parfois avec une gravité variable selon l’âge et la condition (asthme, problèmes circulatoires, arthrite, dépression, troubles psychotiques…) et parfois être de gravité extrême (cancer, sclérose en plaques, parkinson, maladies du côlon, hépatites chroniques, maladies du coeur, syndromes dépressifs graves avec tendances suicidaires, maladies mentales délirantes…)

Ces maladies doivent toujours être traitées le plus tôt possible afin d’éviter les dégradations physiques ou psychiques qu’elles entraînent tant qu’elles ne sont pas traitées…

Le traitement homéopathique peut intervenir dans toutes les maladies chroniques. Le traitement pourra soutenir l’organisme, soit pour rétablir la santé de la personne et la guérir, soit comme palliatif, soit pour diminuer la douleur, l’anxiété et le mal-être, soit pour enrayer les effets secondaires de médicaments.

Les remèdes Homéopathiques n’ont pas d’effets secondaires et ne peuvent donc nuire à la santé globale des patients.

Dans la plupart des cas, le patient peut poursuivre les traitements entrepris sous la supervision d’autres professionnels sans complication. Cependant, il devrait informer son homéopathe de la situation et lui faire part des remèdes et/ou médicaments qu’il prend déjà. L’homéopathe n’a cependant pas les compétences pour évaluer un traitement d’autres disciplines ni vous conseiller sur l’évolution de ces traitements. Le patient doit consulter pour cela le praticien qui a préconisé ou réalisé le traitement en question.

  • Les troubles articulaires et osseux (douleurs articulaires et osseuses, arthrite, arthrose, ostéoporose…)
  • Les maux de dos (suite d’accident, de blessure, d’avoir forcé, pincements et compressions vertébrales…)
  • Les migraines
  • Les otites
  • Conjonctivites à répétition
  • Les maladies de peau (eczéma, psoriasis, acné, rosacée, abcès, excroissances…)
  • Les troubles des règles et gynécologiques, ménopause (douleurs menstruelles, hémorragies, vaginites, kystes et fibromes, syndrome prémenstruel, chaleurs et troubles de la ménopause)
  • Les troubles des parties génitales et dysfonctions sexuelles (inflammation, pertes, trouble de l’érection, trouble de la libido)
  • Les troubles du sommeil (insomnies, réveils, transpiration, agitation, cauchemars…)
  • Les troubles du système urinaire et rénal (cystites chroniques, urétrites, pierres aux reins, maladies rénales, énurésie, dysfonctions urinaires…)
  • Les troubles de la prostate (hypertrophie, tumeurs…)
  • Les maladies respiratoires (asthme, bronchite chronique, emphysème, pneumonie à répétition…)
  • Les maladies du système digestif (ulcère, gastrite, reflux, hyperacidité, diarrhées chroniques, colites, syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, hépatite, troubles de la glycémie…)
  • Les troubles de l’audition et de la vision
  • Les allergies autant alimentaires que respiratoires
  • Les maladies auto-immunes (arthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, sclérose latérale, spondylarthrite)
  • Les troubles de la circulation et du sang (jambes lourdes et varices, varicocèle, hémorroïdes, hypertension, anémie, déséquilibres de la formule sanguine…)
  • Les maladies cardiaques (palpitations, troubles du rythme, insuffisance cardiaque, angine de poitrine…)
  • Les troubles du développement chez les enfants (lenteur de la dentition et de la taille, lenteur d’acquisition de la marche, du langage, de l’habileté, de la lecture ou autres troubles d’apprentissage liés à la lenteur ou au déficit d’attention et à l’hyperactivité)
  • Les troubles psychologiques et mentaux (troubles du comportement, les troubles anxieux, les paniques, phobies, les syndromes dépressifs, certains troubles bipolaires et schizoïdes…)

Toutes les maladies chroniques sont habituellement plus lentes à guérir complètement que les maladies aiguës, bien que la diminution de l’intensité des symptômes apparaît rapidement. Il est important de noter que la seule disparition des symptômes dérangeants de la maladie (douleurs, malaises…) ne signifie pas que celle-ci est guérie.

Les consultations pour les maladies chroniques sont plus longues que pour les maladies aiguës. De plus, des suivis réguliers sont nécessaires.

Les suivis

Ils consistent en une évaluation des changements qui sont intervenus depuis la consultation précédente à tous les niveaux de la personne. Il est donc très important que le malade prenne note de ce qui se passe entre les consultations afin de pouvoir faire un rapport précis à son homéopathe. De cette évaluation va découler une nouvelle recommandation de posologie ou/et de remèdes qui tiendra compte de ces changements.

Les remèdes

Lors des consultation, certains homéopathes peuvent vous fournir le ou les remèdes requis pour votre traitement. Sinon, ils sont en vente libre dans les pharmacies et certains magasins de produits naturels pour des coûts modiques. Assurez vous que le remède que vous prenez est bien celui qui vous a été recommandé par votre homéopathe tant par le nom que par le chiffre qui suit le nom (Ex: Belladonna 30).

Les frais

Les tarifs pratiqués dépendent beaucoup du temps passé en consultation et de l’expérience de l’homéopathe. Les frais sont assujettis aux Taxes de vente. Ils peuvent faire l’objet de reçus pour les impôts (frais médicaux) ou vos assurances (vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance si votre contrat couvre l’homéopathie, sinon demandez cette couverture).

L’auto prescription en homéopathie

Les remèdes étant en vente libre, il est facile de s’en procurer, et à l’aide de livres de tenter de trouver le remède qui nous convient. Cette approche est tout à fait pertinente et utile pour vous traiter en aigu si vous prenez bien le temps de comprendre ce qu’il convient d’observer chez les gens malades, et si vous prenez le temps de comprendre la méthode à suivre et les remèdes à utiliser. Si vous remarquez que les remèdes choisis n’ont pas d’effet positif rapidement, Il est recommandé de consulter sans tarder.

Beaucoup d’homéopathes peuvent vous guider dans cette démarche, soit par des cours de premiers soins, soit par des recommandations personnelles lors des consultations.

Pour le traitement des maladies chroniques, il est déconseillé de tenter de se traiter soi-même sans une formation très poussée en homéopathie, car ce traitement est complexe et requiert des connaissances approfondies.

Contactez-nous

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions. Contactez-nous!

En cours d’envoi

© 2017 SPHQ - Syndicat Professionnel des Homéopathes du Québec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?